fbpx
+41 77 495 68 87 info@decodage.ch

L’électrosensibilité se caractérise par une réaction du corps marquée par la survenue de symptômes, liés à la présence d’ondes électromagnétiques.

Ce mal est nouveau, puisqu’il est en lien direct avec la multiplication des champs électromagnétiques dans notre environnement.

Une réalité environnementale

les champs électromagnétiques sont présents naturellement dans l’environnement. Ils sont toutefois en augmentation constante avec les nouvelles technologies.

Monde de l’invisible, et pourtant un nombre grandissant de personnes se disent affectées par ces ondes et témoignent de symptômes tels que trouble du sommeil, dépression, stress, maux de ventre.

Mais on leur impute également des potentiels cancers, maladies cardiaques, sclérose en plaques, …

Danger réel ou non ?

De nombreuses études sont actuellement en cours pour tenter de mesurer l’impact réel de ces ondes sur notre biologie. Pour le moment, aucune n’a pu prouver concrètement que ces ondes ont une influence pathogène.

Sans assurance que les ondes présentent une réelle dangerosité, la problématique de l’électrosensibilité peut se décoder de la même manière que toutes les autres formes d’intolérances ou d’allergies (à lire aussi : le décodage de l’allergie).

C’est-à-dire : ce n’est pas l’élément qui est en lui-même dangereux, mais la manière dont le corps de l’individu le détermine comme dangereux.

Les causes psychobiologiques 

Alors, pourquoi ces champs électromagnétiques feraient-ils réagir l’organisme ?

Nous allons devoir explorer la théorie du facteur déclenchant.

Les troubles ressentis par les personnes électrosensibles peuvent être causés par d’autres facteurs que les ondes elles-mêmes. Cependant, les personnes atteintes sont généralement convaincues que cela provient des ondes.

Cela veut dire que, pour ces personnes, les ondes sont le révélateur ou le vecteur d’une autre problématique sous-jacente.

En d’autres termes, Il faut des ondes + un facteur déclenchant présent chez les électrosensibles.

Pour retrouver ce facteur déclenchant, il convient d’analyser les symptômes ressentis par la personne ainsi que le moment de leur apparition et de leur répétition.

L’exemple de Madame X 

Madame X est électrosensible. Elle souffre de maux de têtes, de difficultés de concentration, de réveils nocturnes. Cela a commencé 6 mois auparavant et elle a même dû arrêter de travailler, car elle ne supporte plus de se mettre devant un ordinateur allumé. Cela lui provoque des vertiges, des maux de tête, rendant la tâche impossible à réaliser. La nuit, elle dort également très mal, se réveillant et ne retrouvant plus le sommeil. Comme ses troubles commencent au moment d’allumer son ordinateur, ou lorsqu’elle se retrouve dans un écran ou un appareil électronique, elle se dit électrosensible. Effectivement, elle se sent mieux lorsqu’elle n’utilise plus ces objets.

Le facteur déclenchant

La question à se poser pour Madame X est la suivante : que s’est-il passé, dans sa vie, il y a 6 mois, lorsque les troubles ont démarré ?

Ce n’est pas toujours évident de retrouver un événement, car celui-ci peut paraître anodin ou sans rapport avec le sujet.

Finalement, Madame X réalise qu’il y a 6 mois, lors d’une réunion de travail en ligne, elle a été durement remise en cause par son supérieur hiérarchique. Depuis lors, le conflit émotionnel vécu avec son patron s’est en fait transposé à l’ordinateur. Car dans les faits, c’est la machine et non le patron qui était en face d’elle, concrètement. La machine et par extension ce qu’elle véhicule, les ondes, ont été perçues par le psychisme comme extrêmement dangereuses, anxiogènes. Depuis, il se passe pour Madame X une réaction identique à celle qui peut être présente lors des allergies : toute mise en contact avec ce qui a généré chez elle ce conflit de stress va induire une réaction physiologique.

En conclusion

L’onde n’est que le vecteur de « ce qui fait conflit » et c’est cela qu’il convient de rechercher et de traiter. Le corps a associé l’onde au problème en la réduisant à une simple équation : onde = problème.

Mais il manque le composant conflictuel, le facteur déclenchant.

Dans le cas présent de l’exemple donné, cela pourrait être : lorsque mon patron remet en cause mon travail, je me dévalorise extrêmement et j’ai une peur panique de perdre mon travail par manque d’efficacité. Comme l’onde transmet l’information émise par mon patron, si je me tiens à distance des ondes, je me protège de revivre une situation similaire. Et chaque fois que je m’approche d’un champ électromagnétique, mon corps le perçoit et développe des symptômes dans le but de me mettre au loin, à l’abri.

Découvrir ce qui se cache derrière les autres portes du calendrier ?

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager par simple clic.