fbpx
+41 77 495 68 87 info@decodage.ch

Avez-vous déjà ressenti cette illusion que ce qui vous entoure tourne, est en mouvement ? Ou cette illusion de ne pas trop savoir si c’est vous qui vous déplacez dans l’espace ? Oui ? Alors vous connaissez la manifestation des vertiges.

Balancement, sensation de chute, mouvements circulaires ou verticaux, les vertiges peuvent prendre diverses formes. Également, ils peuvent être accompagnés d’autres symptômes tels que nausées ou vomissements, maux de tête, perte d’audition, acouphènes.

La sensation va d’une petite impression d’instabilité à une grande crise de vertiges rotatoires ne permettant plus de se tenir debout.

Comme il existe des causes variées pour les vertiges, cet article vous propose le décodage des plus courants. Dans certains cas, les vertiges peuvent être causés par des pathologies plus graves telles que cancer ou sclérose en plaques. Donc si vous ne connaissez pas la cause de vos vertiges, il est évidemment conseillé de consulter un médecin.

Les vertiges positionnels bénins

Ils surviennent lors du changement de position et durent quelques secondes. Ils sont liés à un dépôt anormal d’otholithes, des petits cristaux dans l’un des canaux du système vestibulaire de l’oreille interne.

Décodage des vertiges positionnels bénins

On ira rechercher les problématiques liées au fait de se sentir dans l’obligation de changer radicalement sa trajectoire de vie. « Ça ne tourne pas rond ici, il faut urgemment trouver une issue ».

La névrite vestibulaire

Il s’agit d’une atteinte inflammatoire du nerf vestibulaire. Les vertiges durent sur plusieurs jours et régressent progressivement. La cause est généralement virale.

Décodage de la névrite vestibulaire 

Étant donné que le nerf est enflammé, on va aller rechercher les problématiques en lien avec des projets qui ne peuvent pas se réaliserOu qui se retrouvent bloqués dans une situation de conflit. Le conflit peut-être avec la personne qui donne les ordres et à qui il devient insupportable d’obéir.

Quand les vertiges sont liés à une atteinte périphérique, soit du nerf, soit du labyrinthe, dans l’oreille interne, on peut également aller vérifier si le conflit ne serait pas en lien avec une perte de repères. Un événement de la vie a modifié le quotidien et la personne se retrouve désorientée. Cela peut survenir lors de changements importants comme le départ d’un enfant de la maison, le début de la retraite. Dans ces moments, l’avenir doit se redéfinir et peut faire peur.

Peut-être qu’il est devenu insupportable d’entendre ou de ne plus entendre quelque chose : « Je suis à la retraite et j’entends ma femme qui râle toute la journée, car je suis sans cesse dans ses pattes ». « Mon fils a quitté la maison et depuis, c’est le silence ».

Dans les cas de problématique en lien avec le silence, la personne peut avoir également des acouphènes qui accompagnent la crise de vertige. Ainsi le son dans l’oreille vient tromper ce silence insupportable.

Vertiges d’origine vasculaire 

Ils résultent d’un défaut d’irrigation dans le vestibule, les centres nerveux ou le cervelet.

Décodage des vertiges d’origine vasculaire

Ils sont présents lorsque la personne se sent dans une situation vertigineuse. On lui en demande trop. Cela peut être des responsabilités familiales ou professionnelles. Une formation qui exige un effort cérébral trop important. La personne ne sent littéralement « pas à la hauteur ».

Vertiges et douleurs cervicales

La personne présente des douleurs cervicales accompagnées de vertiges.

Décodage des vertiges et douleurs cervicales

On peut y associer le décodage du vertige à celui des cervicales. Ainsi, on retrouve des conflits de dévalorisation liés à son positionnement. « Je ne sais plus où donner de la tête et je n’y arrive pas ».

Également, cela peut survenir après un choc, un accident aux cervicales. La personne peut avoir la sensation d’avoir été profondément désaxée par le choc. Peut-être même qu’elle a cru mourir. Il y a donc un décalage entre sa perception psychique et la réalité physique, puisqu’elle est vivante. On retrouve ici toute la problématique des cervicales quand il y a conflit entre le corps et l’esprit « mon corps dit oui et ma tête dit non ». Ou inversement.

La maladie de ménière

D’origine inconnue, cette maladie est liée à un dysfonctionnement de l’équilibre causé par la pression des liquides dans l’oreille interne. Cette maladie est chronique et peut occasionner, en plus de vertiges violents, une baisse de l’audition et des acouphènes.

Décodage de la maladie de Ménière 

Il existe plusieurs conflits possibles à l’origine de cette pathologie.

La personne se sent prise au piège dans son propre territoire. Elle tourne en rond sans trouver d’issue.

Elle peut avoir la sensation d’être déboussolée quant à ses projets futurs dont l’ampleur lui donne le vertige, voire même une peur angoissante.

Finalement, une piste à explorer également serait en lien avec le manque de repères. Celui qui donne les repères et pose les limites serait-il le père. Est-il absent ? N’a-t-il pas pu faire son travail de pose de repères ? Ou n’est-il plus là pour le faire ?

Il ne faut pas oublier la notion d’écoute. Le problème serait en lien avec les oreilles. Ce qui est entendu. Une nouvelle, un son, une décision.

En conclusion

Si ce décodage ne vous a pas donné des vertiges, alors peut-être avez-vous pu extraire quelques pistes qui vous parlent.

  • La notion d’espace et d’équilibre. 
  • Le fait de se sentir à la hauteur ou non dans une situation. 
  • Le fait de s’adapter à un changement brutal. 
  • Le manque de repères et de limites pour y parvenir.

 

Écoutez ce que vos vertiges vous murmurent ou vous crient à l’oreille.

 

Sources :

Définition et causes des vertiges. (s. d.). ameli.fr | Assuré. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/vertiges/definition-mecanisme-causes

Jean-Jacque, F. (2016). PSYCHOBIOLOGIE APPLIQUEE – TOME II : DECODAGES PSYCHOBIOLOGIQUES. NEOSANTE.

Eduard Van des Bogaert (2007) Dictionnaire des codes biologiques des maladies. ASBL Téligaté

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager par simple clic.