fbpx
+41 77 495 68 87 info@decodage.ch

Définition de la pression oculaire et du glaucome

La pression ou tension intraoculaire est causée par une augmentation de la pression produite par l’humeur aqueuse, un liquide transparent présent à l’intérieur de l’œil.

Lorsque ce liquide est produit en trop grande quantité, ou qu’il n’est pas suffisamment drainé, la pression à l’intérieur de l’œil augmente.

L’augmentation de la pression de l’œil peut provoquer la destruction des cellules nerveuses, des lésions au nerf optique. Il apparaît alors progressivement des points aveugles et un rétrécissement du champ visuel. Ce que l’on appelle : le glaucome.

Les symptômes de la tension oculaire peuvent être les suivants : des halos colorés autour des sources lumineuses, une sensation de brouillard visuel, des douleurs oculaires, des maux de tête.

Décodage des symptômes

Il est possible d’avoir une pression de l’œil trop élevée sans pour autant développer de glaucome. Toutefois, le décodage sera sensiblement le même. Le glaucome étant la forme aggravée du conflit de pression oculaire trop élevée auquel s’ajoute une atteinte au nerf optique.

L’excès de liquide provoque un effet de loupe. Le but psychobiologique étant de rapprocher visuellement quelque chose qui est trop loin.

Le rapprochement est donc l’élément central du conflit. Il est question de rapprochement spatial et de rapprochement temporel. « Je dois aller plus vite pour atteindre mon but ».

Les 4 éléments fondamentaux à décoder

  • L’atteinte à l’œil : le conflit est donc lié à la vue. Au fait de voir ou non, de pouvoir voir, d’être vu-e.
  • La pression augmentée : il s’agit d’une accumulation en vue de pouvoir agir plus fort, plus vite. Comme un coureur qui se met en tension dans ses starting-blocks. Tout est prêt, mais on garde la puissance pour pouvoir la faire sortir au maximum au moment le plus opportun.
  • Le liquide (ici l’humeur aqueuse) : une accumulation de liquide est de la rétention d’eau (c.f. décodage de la rétention d’eau). Le corps retient ses liquides quand il est en situation d’urgence et de danger. Dans le cas présent il est question d’une perte de repères visuels. « Je garde l’eau pour pouvoir garder mes repères, tant que possible ».
  • L’atteinte aux nerfs et le rétrécissement du champ visuel: les nerfs symbolisent les questions d’ordre et de projets. Pour se mettre en action il faut qu’un ordre ou une information soit donnée et transmise. Si le nerf présente une atteinte, alors le projet en question est vécu par la personne comme un conflit. Comme le champ visuel se rétrécit, il faut donc viser au mieux, au centre du problème pour réussir son projet. Il ne faut voir que vers l’avant. Les éléments périphériques sont gommés pour éviter toute distraction fatale.

Synthèse de ces différents décodages pour le cas précis du glaucome

La personne a un projet qui semble impossible à atteindre dans l’immédiat, car la situation lui échappe de peu. Cela génère un stress dans son quotidien. Pour pouvoir attraper ce qui lui échappe, la solution biologique est de provoquer un effet de loupe, qui permet de voir l’objectif en plus gros et avec la sensation qu’il est plus près.


Quelques exemples possibles :

  • Se sentir toujours en retard mais de peu (je n’ai juste pas pu obtenir ceci ou cela, j’y suis presque mais pas encore, …)
  • Se sentir sous pression
  • Anxiété qui concerne le futur immédiat
  • Tendance à tout passer à la loupe (les comptes, la répartition d’un héritage, les attitudes de ses proches, …)
  • Avoir manqué quelque chose de très près. Généralement pendant l’enfance
  • Besoin d’être « à temps » pour ne pas être mis-e « à la porte ».
  • Vouloir garder ce qui compte « près de soi visuellement ». Un amour, un enfant, un pays, …

Que faire ?

Les personnes atteintes de pression intraoculaire et de glaucome ont une tendance à être assez émotives. Il est donc utile de pouvoir identifier le problème et pouvoir en parler.

Nommer ce qui provoque ce conflit peut déjà permettre de faire « baisser la pression » au sens figuré, mais également au sens propre.

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager.

Vous souhaitez être informé-e par e-mail lors de la publication de nouveaux articles ?

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager par simple clic.