fbpx
+41 77 495 68 87 info@decodage.ch

L’impétigo

 

Définition de la pathologie

Infection de la peau causée par des bactéries (streptocoques et staphylocoques), l’impétigo est une maladie qui touche plus généralement les jeunes enfants entre 2 et 5 ans, ou les personnes avec une immunité diminuée ou un manque d’hygiène.

L’impétigo forme des vésicules ou des pustules sur la peau, qui se couvrent d’une croûte couleur miel lorsqu’elles se rompent. Localisé le plus souvent dans la muqueuse du nez et autour de la bouche, il peut être présent sur tout le corps également.

Il existe deux formes de la pathologie, l’impétigo non-bulleux (qui forme des groupes de vésicules évoluant par plaques) et l’impétigo bulleux, similaire, mais dont les vésicules s’agrandissent, se rejoignent et forment des bulles isolées.

Etymologie

Étymologiquement, le mot impétigo vient du latin impetigo  = éruption cutanée et de impetus = l’élan , mais également l’attaque.

 

La peau et ses conflits psychobiologiques

L’épiderme marque la dernière frontière entre soi et l’extérieur. Si l’on me touche, je suis en contact. Lorsque je ne sens plus de contact sur ma peau, je suis éloigné.e ou séparé.e.

Lorsque je vis en éloignement, une séparation difficile, un contact imposé ou un manque de contact, mon épiderme va réagir. Ainsi les pathologies de l’épiderme sont toutes des pathologies liées à un conflit de séparation.

Le derme, la peau profonde, agit, quant à lui, en véritable bouclier.

Cette couche de la peau n’est donc pas celle qui permet d’entrer en contact avec l’extérieur, mais celle qui protège l’intérieur d’une agression ou d’une souillure venant de l’extérieur.

Décodage des agents pathogènes

Deux agents pathogènes, des bactéries, sont responsables de l’impétigo. Les streptocoques et les staphylocoques.

L’étymologie du mot streptocoque vient de strepto = tourner, tortiller et de kokkos = la graine.

Si la graine est le symbole de ce qui doit germer et croître, dans le cas présent, le conflit est de se détourner de ce qui nous permet de croître. De ne pas pouvoir développer ses dons.

L’étymologie du mot staphylocoque vient de staphulêle grain de raisin et de kokkosla graine. Le grain de raisin étant symbole de plaisir et d’abondance.

Le staphylocoque est présent lorsque le conflit a pris le pas sur le plaisir et l’amour. 

Le décodage de l’impétigo

En reprenant les différents symboles et décodages liés à cette pathologie, il est donc possible de proposer, pour l’impétigo, cette piste de cause psychobiologique :

  • Je vis une séparation difficile dans un contexte où je me dévalorise, ou je perçois l’extérieur comme agressant. Ce contexte ne m’est pas favorable pour que je me développe paisiblement et dans le plaisir. Il y a de la contrainte, du passage en force.

Comme cette pathologie affecte plus souvent les enfants dans la tranche d’âge où ils et elles commencent à entrer en petite école, maternelle, école enfantine, il se peut que cette adaptation soit difficile. Il faut se séparer des parents, accepter l’autorité d’une nouvelle personne, faire des apprentissages qui peuvent être perçus comme rébarbatifs ou difficiles, faire face à de la dévalorisation lors de compétition entre enfants, etc.

La localisation de l’impétigo 

Les vésicules sont-elles concentrées sur un seul endroit du corps ? Si oui, lequel ?

La localisation est déterminante pour affirmer le décodage. Voici les principales, en lien avec les localisations des irruptions les plus fréquentes de l’impétigo.

  • Sur tout le corps : le conflit est général.
  • Dans le nez : il s’agit d’une situation « qui pue ». L’air, l’ambiance, sont perçus comme nocifs.
  • Autour de la bouche : à relier avec le conflit de séparation. Je ne peux plus me coller, embrasser (maman, papa, une personne très proche) comme je le voudrais.
  • Autour de l’anus : ressenti de honte, de gêne. L’identité de la personne est affectée.
  • Crâne, cuir chevelu : dévalorisation dans ses capacités intellectuelles.

Le symbole du symptôme et sa résolution

La spécificité de l’impétigo est de produire cet écoulement « comme du miel », lorsque les vésicules se percent. La pathologie donne des pistes sur le besoin qui n’est pas comblé. Et donc, par extension, sur les pistes pour le combler.

L’enfant, ou l’adulte, à ce moment, aurait-il besoin de plus de douceurs, de réussite, d’une bonne nourriture affective ? Faut-il mettre un peu plus de « miel » dans la vie ?

Sources

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-dermatologiques/infections-cutan%C3%A9es-bact%C3%A9riennes/imp%C3%A9tigo-et-ecthyma

Dictionnaire des codes biologiques des maladies – Téligaté

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager par simple clic.