fbpx
+41 77 495 68 87 info@decodage.ch

Définition, étymologie et symbole 

L’orgelet, aussi appelé compère-loriot, est une infection de la paupière qui se manifeste par l’apparition d’un furoncle qui se développe à partir d’une glande située à la base des cils. 

La bactérie présente lors de cette infection est le staphylocoque. L’orgelet est accompagné de symptômes tels que rougeurs, gonflement de la paupière, douleur et inconfort, vision un peu floue.  

Les orgelets sont purulents, c’est-à-dire qu’ils contiennent du pus, un liquide épais causé par les infections. Ce pus peut s’écouler, dans certains cas.  

Étymologiquement, orgelet vient du latin hordeolus, qui veut dire «grain d’orge». L’orge, cette céréale faisant partie de la même famille que l’avoine et le blé, aurait, dans sa symbolique, des pouvoirs de guérison et de protection et représenterait la puissance et la valeur guerrière.  

L’étymologie du mot staphylocoque vient de staphulê = le grain de raisin et de kokkos = la graine. 

Le grain de raisin étant symbole de plaisir et d’abondance, le staphylocoque est présent lorsque le conflit a pris le pas sur le plaisir et l’amour. 

Le décodage de l’orgelet  

Le cil prend sa source dans le derme. Cette peau profonde agit en véritable bouclier. 

Les cils protègent l’œil, comme un filtre, pour éviter que de la poussière, ou d’autres petits corps étrangers, pénètrent dans la cornée. 

Tant le derme que les cils ont une action de protecteur des potentiels agresseurs. Ce qui peut blesser et ce qui peut salir, souiller. 

Dans le cas d’un orgelet qui se développe sur la paupière, on va aller rechercher ce que la personne a vécu dans un ressenti de salissure, d’agression visuelle et de séparation.  

« Je me sens sali-e par ce que j’ai vu. » 

« Je ne peux plus voir quelque chose qui est précieux pour moi. » 

Que faire ? 

Par cette manifestation symptomatique, le corps tente de réparer ce qui pourrait l’être. Rappelez-vous du symbole de l’orge et de son action guérisseuse et protectrice. « Il faut que je puisse guérir de cette vision sale ».  

Cela peut également représenter la vision de soi-même. « J’ai la sensation d’avoir montré une mauvaise image de moi et cela me sépare des autres ou de quelqu’un ».  

L’important étant de retrouver quel est l’impact sur le visuel, sur l’image. 

Dans la liste des « remèdes de grand-mère », l’orgelet pourrait être traité en frottant de l’or jaune chauffé sur celui-ci. Et si cela semble fonctionner, c’est que l’or, symboliquement, répond au besoin non satisfait qui a provoqué le déclenchement de la pathologie. C’est-à-dire, de remettre quelque chose de beau, de grande valeur, là où : 

  • La personne s’est sentie dévalorisée, souillée par le regard d’autrui.  
  • Ou dévalorisée, souillée par le regard qu’elle porte sur elle-même.  
  • Ou encore, qu’elle aurait besoin de voir du beau à la place de la vision de laideur. 

Si l’orgelet est la maladie de « l’or gelé ». Il faut donc remettre de l’or chaud au sens propre, mais surtout au sens figuré, dans son existence. 

 Et ainsi que brille à nouveau, de mille feux, un environnement magnifique ! 

 

Sources :

https://www.radiolac.ch/actualite/medecine-douce-pour-soigner-un-orgelet/#:~:text=Oui%20Il%20faut%20prendre%20une,faut%20voir%20avec%20votre%20m%C3%A9decin. 

(https://www.luminessens.org/post/2018/08/10/lorge) 

Le décodage de l’impétigo 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager par simple clic.